Navigation Menu+

Prix Roger Nimier: un prix littéraire destiné aux jeunes auteurs

Créé à l’initiative d’André Parinaud et de Denis Huisman, le prix Roger Nimier récompense les jeunes auteurs s’inspirant du style et des œuvres de Rogier Nimier, célèbre romancier, journaliste et critique littéraire.

Les gagnants les plus emblématiques du Prix Roger Nimier

prix-roger-nimier.jpg

54 Prix Roger Nimier ont été décernés depuis 1963. Pour cette 54e édition, le prix a été attribué à Paul Gréveillac pour son premier roman « les âmes rouges » éditions Gallimard. Chaque auteur ayant eu le privilège de recevoir ce prix a été autant emblématique les uns que les autres. Mais certains resteront sûrement gravés dans les esprits des fans de littératures. Nous pouvons citer Jean Freustié, le premier à avoir été élu Prix Roger Nimier (en 1963) grâce à son œuvre « La Passerelle », éditions Bernard Grasset ; suivi d’André de Richaud par son incroyable roman « Je ne suis pas mort » éditions France-Empire. Peu du genre féminin a eu le privilège de recevoir le titre du Prix Roger Nimier, nous pouvons citer  Françoise Dorner pour son ouvrage « Tartelettes, Jarretelles et Bigorneaux »éditions Albin Michel en 2011. En 2013, Capucine Motte grâce à son livre « Apollinaria »éditions Jean-Claude Lattès et aussi Émilie de Turkheim par « La disparition du nombril » éditions Héloïse d’Ormesson, gagnante de l’année dernière.

Historique de ce prestigieux palmarès

palmares.jpg

Après la mort de Roger Nimier considéré comme le chef du mouvement littéraire les « Hussards » en 1962, André Parinaud et Denis Huisman ont eu l’initiative de rendre hommage au grand homme en donnant son nom au prix littéraire Prix Roger Nimier. Ce prix est décerné à l’auteur qui le mérite toutes les deuxièmes quinzaines de mai et l’élu remporte 5.000 euros en guise de récompense. Le Prix Roger Nimier a été décerné au meilleur auteur depuis 1963.